La revue didactique en médecine gériatrique
 

Atrophie cérébrale bi-frontale inhabituelle, à quoi peut-elle être due ?

Cas clinique : Mme B., âgée de 74 ans, est hospitalisée en unité de médecine aiguë gériatrique pour sepsis sévère sur pneumonie à Streptococcus pneumoniae. Cette patiente a des antécédents d’hypertension artérielle, d’asthme et de syndrome d’apnée du sommeil. Elle rapporte également une chute violente, il a 10 ans, avec traumatisme crânien postérieur à l’origine d’une fracture du rocher droit et d’une fracture intra-labyrinthique.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles