La revue didactique en médecine gériatrique

Indications des prothèses de genou

La gonarthrose est la localisation la plus fréquente de la maladie arthrosique : on considère sa prévalence aux alentours de 60 % au-delà de 65 ans. Dans la majorité des cas, la tolérance fonctionnelle est satisfaisante, spontanément ou grâce à un traitement médical (Fig. 1) (1, 2). En cas d’évolution défavorable ou d’échec des traitements médicaux, se pose alors la décision d’une solution radicale : la mise en place d’une prothèse du genou. Fait important : l’indication d’une prothèse du genou repose sur le retentissement de la gonarthrose sur la vie quotidienne des patients (3).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles