La revue didactique en médecine gériatrique
 

Infections et diabète : un cercle vicieux centré sur l’hyperglycémie

La notion du risque infectieux chez le diabétique est connue de très longue date. Il était classique d’apprendre la possibilité d’anthrax chez les sujets diabétiques et de façon plus large d’infections cutanées à staphylocoque ; il est de bonne règle de surveiller les pieds des diabétiques pour prévenir ou traiter une plaie même légère, le développement d’une lésion mycosique… En dépit d’un meilleur contrôle de l’équilibre glycémique aujourd’hui, la fragilité du diabétique visà- vis de l’infection existe toujours et reste même parmi les complications les plus fréquentes du diabète. Elle doit être prévenue à la fois par la formation du diabétique, le respect de l’hygiène, mais aussi, ce qui est sans doute davantage négligé, la pratique de vaccinations.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles