Site professionnel spécialisé en Gériatrie

JASFGG 2020 – TOP 3 Péri-opératoire

1 / Comprendre la mortalité en lien avec la fracture de l’extrémité supérieure du fémur

D’après les présentations des Drs Sabine Drevet (CHU Grenoble) et Laurène Zerah (AP-HP) [1, 2]

La fracture de l’extrémité supérieure du fémur (FESF) est un enjeu de santé publique car considérée comme fracture grave avec 20 % de complications post-opératoires et 50  % de déclin fonctionnel. Elle représente près d’un quart des orientations en institution et dans 30 % des cas la mise en jeu du pronostic vital [3]. 

 

La mortalité

Les patients opérés décèdent pour 10 % à 1 mois et pour 30 % à 1 an. Une étude monocentrique [1] retrouvait d’ailleurs des chiffres similaires avec 35 % de mortalité à 1  an, dont la moitié avait eu lieu soit avant 3  mois, soit à la phase précoce [4]. Les causes de décès précoce sont principalement infectieuses (pneumopathie et sepsis urinaire) et coronariennes. Les maladies infectieuses, les complications cardio­vasculaires, et les pathologies néoplasiques sont, quant à elles, les principaux facteurs de mortalité à long terme. Une étude issue d’une cohorte suédoise retrouve une surmortalité persistante jusqu’à 28 ans après la fracture, celle-ci étant plus importante la première année post-fracturaire [5].

 

Facteurs d’influence 

Une organisation chronologique de ces facteurs a été présentée dans le cadre de l’étude de la Dr Zerah [2] (Fig. 1).

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles