La revue didactique en médecine gériatrique

Le statut socio-économique : une cible potentielle pour maintenir l’autonomie de la personne âgée

Les facteurs de risque des maladies non transmissibles (tabagisme, consommation excessive d’alcool, obésité, inactivité physique, etc.) sont associés à une diminution de l’espérance de vie et à un déclin plus marqué des capacités physiques chez la personne âgée. Alors que les politiques de santé s’alignent sur ces observations en ciblant en priorité ces facteurs de risque bien connus, une étude parue dans le BMJ en 2018 s’est intéressée à un autre facteur de risque, certainement plus tapi : le faible statut socio-économique.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles