La revue didactique en médecine gériatrique
 

Prise en charge de la BPCO de la personne âgée

Des difficultés diagnostiques et thérapeutiques

L’avancée en âge constitue en soi un facteur de risque de BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) (1). Ce constat, combiné au vieillissement de la population, laisse prévoir une augmentation notable, dans les années à venir, de la prévalence de la BPCO dans la population générale et, tout particulièrement, dans la population âgée. Or, sur l’ensemble de la population, cette maladie est déjà prévue pour prendre une part croissante au sein des causes de mortalité (4e cause prévue en 2030) et de handicap (5e cause prévue en 2020) à l’échelon mondial (2). En France, sa prévalence est déjà de 7,5 % au sein d’une population de patients consultant des centres de l’assurance maladie en vue d’un bilan de santé, population par essence plutôt “jeune”, car composée en majorité de sujets en âge de travailler (3). Il est donc important de mieux connaître les particularités de la BPCO et de sa prise en charge chez les sujets âgés. Ces particularités sont d’ordre physiopathologique, diagnostique et thérapeutique. Elles doivent conduire à une prise en charge à la fois globale et personnalisée.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles