La revue didactique en médecine gériatrique

Selon le rapport 2017 de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), le fait le plus marquant de l’évolution récente de l’état de santé de la population est le vieillissement qui, en France comme dans les autres pays occidentaux, s’accompagne d’une augmentation du nombre de personnes polypathologiques, dont la prise en charge représente sans doute l’enjeu majeur des systèmes de santé [1].

Polymédication et iatrogénie

Corollaire de la polypathologie, la polymédication fait peser des risques importants sur la santé, en particulier des personnes âgées. La littérature française comme internationale démontre qu’il existe une association significative entre polymédication et survenue d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses et d’hospitalisations [2-4]. D’autres facteurs favorisent la iatrogénie médicamenteuse chez les sujets âgés :
• des modifications pharmacodynamiques et pharmacocinétiques,
• une utilisation inappropriée des médicaments (médicaments considérés inefficaces, dont les risques potentiels sont supérieurs aux bénéfices potentiels ou omissions de prescriptions potentiellement appropriées),
• des prescripteurs multiples,
• la présence de troubles cognitifs [3,5].
La iatrogénie médicamenteuse serait responsable de plus de 10 % des hospitalisations chez les sujets de plus de 65 ans et de près de 20 % chez les octogénaires [6]. De plus, d’après l’Étude nationale sur les événements indésirables graves liés aux soins (ENEIS) de 2009, 25 % des événements iatrogènes évitables seraient d’origine médicamenteuse [7].

Face à cette problématique, l’amélioration de la qualité et de la sécurité des prescriptions est un véritable enjeu de santé publique. Ces dernières années, les autorités et les professionnels de santé ont donc émis plusieurs recommandations à ce sujet dont la mise au point « Prévenir la iatrogénèse médicamenteuse chez le sujet âgé » de l’AFSSAPS et la brochure « Prescrire chez le sujet âgé » de la HAS, en 2005 [8,9].

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles