La revue didactique en médecine gériatrique

Enquête PUGG sur la contention physique dans les structures gériatriques

 

D’après la communication : Enquête PUGG. Étude d’usage, indications et pratiques de la contention physique dans les structures gériatriques.

Dominique Somme (Rennes), Olivier Drunat (Paris), Marc Verny (Paris), Fabien Ory (Rennes)

 

Selon la définition de la HAS de 2000 « La contention physique, dite passive, se caractérise par l’utilisation de tous moyens, méthodes, matériels ou vêtements qui empêchent ou limitent les capacités de mobilisation volontaire de tout ou d’une partie du corps dans le seul but d’obtenir de la sécurité pour une personne âgée qui présente un comportement estimé dangereux ou mal adapté ». Les moyens utilisés pour la contention physique peuvent être des draps, des liens, un appoint adaptable bloqué, des barrières de lit. Pourquoi la contention physique est-elle utilisée ? Pour prévenir les chutes, contenir l’agitation ou limiter la déambulation. La prévalence de la contention renseignée varie de 19,0 à 80,6 % dans les services de long séjour selon la source ANAES (Agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé). Cependant, la contention physique peut être responsable d’escarres, d’infections nosocomiales, de chutes avec blessure grave, d’agitation, d’altération d’indépendance et de mortalité. Sa prescription passe par une décision médicale notifiée dans le dossier et par l’information du patient et de sa famille. La mise en œuvre de la contention doit se faire sous surveillance le temps de l’application. Chaque structure doit mener une politique de réduction de la contention.

Méthode

- Étude observationnelle en ligne, un jour donné, menée en juin 2019.
- Il fallait vérifier de visu les moyens de contention utilisés dans chaque chambre, puis la prescription médicale dans le dossier de soin.
- Les données étaient renseignées dans la fiche des patients, puis sur la fiche de structure.
- 107 structures ont répondu à cette enquête PUGG 2019 sur l’étude de l’usage, des indications et de la pratique de la contention physique dans les structures gériatriques
(3 829 lits représentés au total)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles