La revue didactique en médecine gériatrique

Le yoga : un outil de prévention et d’accompagnement aux multiples applications

« La meilleure façon de prendre soin du futur est de prendre soin du présent, maintenant. » [1]

Le yoga est une discipline globale et riche qui peut aider et accompagner le sujet âgé dans un “bien vieillir”, en s’inscrivant dans une démarche de santé intégrative et de prévention (primaire, secondaire ou tertiaire). Cette pratique ancestrale peut contribuer à maintenir l’intégrité physique et l’autonomie des personnes, lutter contre les douleurs, gérer le stress, et aider les patients à cheminer spirituellement dans les transitions de vie liées au grand âge. Menée de façon individuelle ou collective, elle constitue une approche non-pharmacologique et complémentaire dans de nombreuses situations. Pratiquée de manière joyeuse et bienveillante, elle permet à des émotions positives de (re)surgir et apporte ainsi de précieux moments aux résidents des Ehpad.

 

Qu’est-ce que le yoga ?

Le yoga est une discipline aux multiples facettes née en Inde il y a environ 5 000 ans. Dans la culture et la philosophie de l’Inde, le yoga est l’union, ou unification, des différents corps de l’être humain : physique, psychique (mental et émotionnel) et spirituel. Il forme donc un système global intégrant tous les aspects de l’individu, que l’on pratique ou non une religion, et qui place le sujet au centre de l’enseignement. Au-delà de constituer une discipline de bien-être destinée à tous, le yoga implique une hygiène de vie et alimentaire saine, des règles de comportement personnel et social, ainsi que la quête d’un état de conscience supérieur.

La pratique du yoga associe un travail corporel (postures, mouvements), des exercices respiratoires, de la méditation, et permet ainsi d’assouplir les muscles, les articulations, de libérer les tensions physiques et émotionnelles, de se relaxer, et d’apaiser le corps et le mental. Elle est accessible pour toutes les personnes, y compris celles qui n’ont pas eu d’activité physique depuis longtemps, et s’adapte à la physiologie et aux éventuelles pathologies de chacun.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles