La revue didactique en médecine gériatrique

La sophrologie : accompagner la personne vieillissante

En sophrologie, la conscience humaine est considérée comme une force intégratrice de tous les éléments, et structures physiques et psychiques de l’existence. Elle permet de renouer avec nos sens profonds pour retrouver le vivant en nous. En cela, le vieillissement n’est pas synonyme d’arrêt, mais de quête.

 

Sophrologie : du grec sôs (harmonie, équilibre), phrến (conscience, esprit) et -logía (étude, discours ou science), fondée en 1960 par le neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo.

 

Visée de la sophrologie

« Une pratique qui vise l’harmonie de la conscience »

La sophrologie est une technique féconde dans la relation de soin car elle propose une démarche d’accompagnement holistique. Elle vise le développement de la conscience afin que                                                                                 celle-ci se dévoile vers un regard phénoménologique de “tout ce qui se passe pour la personne”. 

Ainsi, pour se développer, la conscience a besoin de prendre appui sur le corps qui est l’ancrage indispensable. La sophrologie se fonde donc essentiellement sur la reconquête du corps et de ses sensations. 

C’est à partir des sensations corporelles que le travail de conscience se tisse dans la relation sophrologique et que la personne va se placer sur un chemin de “vivance”.

En effet, en sophrologie, nous parlons de “vivance de l’être” pour signifier la rencontre du corps et de l’esprit dans la profondeur de la conscience. Par exemple, des techniques comme la respiration ventrale, dite sophronique, permettent à la personne de se placer dans un niveau “sophroliminal”, entre veille et sommeil, lui permettant le travail sur la conscience. L’outil de visualisation, également, facilite l’évacuation des pensées parasites et négatives ainsi que le renforcement de la pensée positive. Tous ces apprentissages et leurs répétitions potentialisent les ressources corporelles et mentales de la personne, et c’est dans ce sens qu’ils sont intéressants pour l’accompagnement des personnes vieillissantes car puisant dans les ressources sensorielles.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles