La revue didactique en médecine gériatrique

Old Lives Matter : Tribune de l’indignation

« En ce temps-là, la vieillesse était une dignité  ; aujourd’hui, elle est une charge. » 

François-René de Chateaubriand 

Le 14 septembre 2020, la SFGG se dresse contre l’âgisme et lance le mouvement Old Lives Matter [1]. Depuis, ce sont près de 45 organisations internationales de 30 pays qui ont répondu à l’appel et se sont ralliées au mouvement. À l’international, de nombreux médias généralistes ont relayé l’information et le #OldLivesMatter a envahi Twitter afin de dénoncer les discriminations dont font l’objet les aînés. Le contexte sanitaire actuel a exacerbé les tensions et a mis le doigt sur la fragilité d’un système de soins, la rétrogradation sociale d’une partie de la population et une politique de santé publique peu adaptée à la réalité. 

La SFGG rappelle tout d’abord que «  les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit » et ce, quel que soit l’âge. Une condition inaliénable qui ne saurait se soustraire à un statut chronobiologique discriminant et stigmatisant 20 % de la population française sous le prétexte de leur âge [2]. Dans le manifeste que la SFGG publie [3] sont exposées les différentes formes que prennent la discrimination. Le texte souligne donc les manquements de l’organisation du système de soins et le peu d’intérêt qu’y portent les décisionnaires, dénonce les fermetures abusives des Ehpad au-delà du déconfinement, appelle à une médecine et une société plus éthiques, martèle que la vieillesse n’est pas un fardeau, et accuse un mal sociétal insidieux. 

Les médias généralistes français ont, eux, principalement porté leur attention sur deux sujets : les Ehpad fermés malgré le déconfinement, et l’accès compliqué des personnes âgées aux hôpitaux. 

Alors que la France se déconfinait le 11 mai 2020, les établissements pour personnes âgées n’ont commencé à réouvrir que vers la mi-juin pour les plus chanceux, mais ne sont toujours pas à l’abri d’éventuelles fermetures. Dénoncé par les familles, les résidents et les soignants, cet isolement prolongé a suscité de nombreux débats. D’une part, sur la balance bénéfice/risque d’un confinement prolongé pour les personnes âgées, au regard de leur santé mentale [4, 5] ; d’autre part, sur les prises de décision d’un gouvernement usant d’infantilisation médicale [6]. 

D’autres médias ont également rebondi sur les déclarations d’Éric Ciotti, rapporteur de la commission d’enquête sur la gestion de la crise du Covid-19, qui a accordé une entrevue au journal Le Monde sur le « sacrifice des personnes âgées » [7]. Précisant que celles-ci ont été « privées d’accès  » à l’hôpital, d’abord pour leur suivi de routine, puis pour la régulation des patients Covid. 

Les points abordés dans ce manifeste n’ignorent nullement que la plus grande fragilité des personnes de plus de 65 ans est avérée, et qu’elle est un paramètre à prendre en compte dans le choix thérapeutique comme le détailla Agnès Ricard-Hibon, présidente de la Société française de médecine d’urgence, lors de son audition par la commission d’enquête. 

Ces problématiques ont aussi été abordées lors des débats de la Fondation de l’Académie de médecine dont la conférence de restitution du cycle Société & Vieillissement a eu lieu le 12  octobre 2020 [8].

 

Bibliographie

1. #OldLivesMatter : Une campagne mondiale de lutte contre l’âgisme. In Communiqué de presse. SFGG [en ligne]. SFGG [consulté le 14 octobre 2020]. Disponible sur : www.sfgg.org/espace-presse/communiques-de-presse/oldlivesmatter-une-campagne-mondiale-de-lutte-contre-lagisme/.

2. Manifeste pour le Droit des Personnes Âgées [en ligne]. SFGG [consulté le 14 octobre 2020]. Disponible sur : www//fr.calameo.com/read/0062505974421c437e3ec.

3. Seniors. In France, portrait social – Édition 2019. Insee 2019. 

4. Gaborieau B. Conséquences du confinement : le syndrome de glissement. Repères en Gériatrie 2020 ; 185 : 115.

5. Reconfiner les Ehpad ? [en ligne]. Figaro Vox, 16 septembre 2020 [consulté le 14 octobre 2020]. Disponible sur : www.lefigaro.fr/vox/societe/interdire-les-visites-en-ehpad-sauver-les-corps-et-delaisser-les-ames-20200916.

6. Ladiesse M, Léonard T et Birmelé B. Les libertés en Ehpad, à l’épreuve du confinement. Ethique Sante 2020 ; 17 : 147-54. 

7. Interview d’Éric Ciotti. Le Monde, 29 juillet 2020 [consulté le 14 octobre 2020]. Disponible sur : www.lemonde.fr/politique/article/2020/07/29/eric-ciotti-notre-systeme-de-sante-a-bel-et-bien-ete-deborde_6047603_823448.html.

8. www.fam.fr/les-actualites/.