La revue didactique en médecine gériatrique
 

Quelques petits points intéressants de chez nous à noter en plus – des valeurs de CRP élevées sont associées à la trajectoire de l’index de fragilité : une étude prospective

Les changements pathophysiologiques de la fragilité ne sont pas encore bien connus. On sait que les marqueurs inflammatoires tels que les IL6, les leucocytes et la CRP sont associés à la fragilité. Déjà plusieurs études prospectives ont évalué l’impact d’une augmentation de la CRP sur la fragilité et la mortalité en concluant qu’une concentration élevée de CRP augmente l’incidence de la fragilité et diminue l’espérance de vie chez les personnes âgées.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles