Site professionnel spécialisé en Gériatrie

Retour sur le 17e congrès de l’EuGMS

Le régime méditerranéen : mythe ou réalité ? [1]

Depuis les années 2000, on sait qu’une très grande partie de la population âgée dépassera la barre des 100 ans  ; mais dans quelles conditions de vie et avec quelle autonomie ?

 

Le contexte

En 2009 dans The Lancet, Christensen et al. [2] alertent notamment sur une perte par an d’autonomie (en fonction de différents scores comme l’ADL, l’iADL, la marche, le SPPB) allant de 0,17 % à 9,54 % (Tab.  1). Ils affirment alors que la véritable mission de la médecine n’est plus la durée de vie simple, mais la durée de vie en bonne santé. 

En parallèle, on compte de plus en plus de publications scientifiques sur le régime méditerranéen (notamment en Grèce [3, 4]) qui reste un régime principalement basé sur la consommation d’huile d’olive (quel que soit le pays ou le continent). Mais le régime méditerranéen s’accompagne inévitablement des habitudes de vie qu’il implique (potentielles sources de biais). C’est ainsi que depuis plusieurs années, on le définit comme un triptyque : « Way of living, way of eating and less calories » (mode de vie, alimentation et moins de calories).

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles