La revue didactique en médecine gériatrique

Les métastases cutanées : des lésions dermatologiques fréquentes en milieu gériatrique

Introduction [1-4]

Dans tous les cancers, de nombreuses néoplasies peuvent donner lieu à des localisations cutanées secondaires (Tab. 1). Cet envahissement du revêtement cutané s’explique par une diffusion du cancer par la voie lymphatique (forme la plus classique), hématogène, iatrogène, ou est favorisé par la contiguïté. En outre, le développement des métastases cutanées dépend de plusieurs facteurs : 

• vitesse de multiplication tumorale, 

• importance de la sécrétion de cytokines, 

• production de facteurs de croissance, 

• réactions immunitaires

• et développement de l’angiogénèse. 

Elles sont estimées, selon les séries, entre 0,7 et 9 % des patients.

Le plus souvent on observe ces formations au niveau du revêtement cutané chez les patients adultes ou âgés. Cette importante fréquence chez les patients âgés s’explique essentiellement par le fait que ces patients ont des “tares” telles que le déficit immunitaire, le tabagisme ancien important, les addictions, etc. Néanmoins, la fréquence varie en fonction de la nature de la néoplasie responsable des métastases cutanées. 

Parmi les tumeurs cutanées, les métastases représentent 2  % de l’ensemble des tumeurs ; et la pathologie néoplasique à leur origine n’est retrouvée que dans 20  % des cas.

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Découvrez nos offres d'abonnement

Abonnez-vous à la revue et accédez à tous les contenus du site !

  • Tous les contenus de la revue en illimité
  • Les numéros papier sur l'année
  • Les newsletters mensuelles
  • Les archives numériques en ligne

ou

Achetez cet article

Ajoutez cet article à votre panier, procédez au paiement et retrouvez-le dans votre espace.

ou

Inscrivez-vous gratuitement sur Repères en Gériatrie.fr et bénéficiez de l'accès à une sélection d'articles !

  • Les actualités spécialisées, dédiées aux professionnels de santé
  • Les newsletters mensuelles